Focus sur le Home Pod de Apple

Publié le : 21/02/2018 21:44:29
Catégories : Apple Rss feed

Le monde du High Tech ne cesse d’évoluer jour après jour. Désormais, il y a des haut-parleurs intelligents qui immergent du marché de la technologie. Eh oui, il n’y a pas qu’un seul. La concurrence est déjà le maître-mot de ces outils qui converseront avec vous et qui pourront répondre à vos multiples questions au cœur de la maison.

Apple, comme vous vous en doutez certainement, fait partie de ceux qui mettent à votre disposition cet outil novateur. Dénommé le Home Pod de Apple, ce dispositif attire actuellement un grand nombre d’intéressés, de passionnés ainsi que de grands curieux.


Les traits avantageux du Home Pod de Apple

Avec ce genre d’outil, la praticité et le confort comptent énormément pour permettre aux gens d’être à l’aise et de ne pas se sentir envahis par la machine. C’est exactement ce que ce géant américain promeut avec son haut-parleur intelligent qui s’adapte à son environnement tout nouveau.

En effet, avec le Home Pod, il n’y a nul besoin d’un mantra à répéter pour attirer l’attention de l’appareil ni d’une attention particulière lorsque celui-ci parle. Notez que le Home Pod émet un son agréable, clair et net. Il ne prête pas à confusion.

En outre, il écoute également très bien. Les capteurs de sons qui sont installés sont les plus sophistiqués du marché. Vous n’aurez pas à vous répéter pour être entièrement compris. Mieux encore, vous pouvez même parler un peu plus bas qu’à une vraie personne, Home Pod comprendra tout ce que vous voudriez dire.


Environnement concurrentiel

Home Pod n’est certes pas parfait. Sa principale faiblesse réside surtout dans la pertinence des réponses qu’il fournit. En effet, dans un cas sur deux, ce qu’il répondra sera erroné.

Toutefois, ce n’est souvent pas ce que l’utilisateur attend.Sachez qu’il ferait des recherches sur la toile, s’il y avait une question qui le titille vraiment. L’utilisateur cherchera surtout la présence et Apple lui offre cela.

Ses principaux concurrents accusent aussi leurs propres faiblesses. Google Home ne s’active qu’avec une phrase fétiche de déclenchement, tandis qu’Alexa Amazon n’entend pas bien et incite à la répétition.

Partager ce contenu