Google se lance dans l'aide aux médias

Google se lance dans l'aide aux médias

Publié le : 03/04/2018 02:29:35
Catégories : Web

L’information, tant qu’elle est vraie, joue un rôle capital dans le quotidien de beaucoup de gens. Aussi, la grande firme Google a lancé plusieurs initiatives afin de coopérer avec les médias sur différents points. Voici les détails.

Un appui à la promotion des contenus de qualité

Les sociétés opérationnalisant les moteurs de recherche ont été accusées d’être un vecteur de la propagation d’informations erronées. Aussi, Google s’est lancé dans l’amélioration de la coopération avec les médias afin de ne véhiculer que du véridique.

À son niveau, il a créé de nouveaux algorithmes afin de différencier le vrai du faux. Aussi, les services payants seront encore mieux positionnés sur les moteurs de recherche.

Il a aussi développé une collaboration avec 17 grands médias au monde afin de faciliter l’abonnement des internautes à ceux-ci. Un seul clic sera désormais suffisant et l’accès sera entièrement sécurisé.

Un programme pour éduquer dans la recherche d’informations

Google a aussi décaissé des montants considérables en vue de l’éducation des enfants, des jeunes et même des adultes à rechercher ainsi qu’à trouver des informations fiables. MediaWise aux États-Unis, NewsWise au Canada... Autant d’intervention qui est orientée dans ce sens.

Le géant a également développé une plateforme de surveillance à utiliser en période électorale. Il s’agit de DisinfoLab, une structure afin de contrer les flux massifs de désinformation à la veille d’une élection.

Une compensation face à la baisse des revenus publicitaires

Avec le développement d’internet et des technologies connexes, le marketing a changé. Le marketing direct n’est désormais plus un premier recours, d’où une baisse dans les revenus publicitaires des médias qui sont pourtant des premières sources de revenus. 

La donne est désormais à l’inbound marketing qui s’appuie grandement sur les moteurs de recherche. Les dépenses de marketing vont donc désormais à Google et consorts. Conscient de cet état de fait, la compagnie a donc décaissé plusieurs centaines de millions d’euros en revenus de publicité un peu partout.

Partager ce contenu